L’expression Keyword Stuffing, que l’on peut traduire par « bourrage de mots-clés » est une « fausse » technique d’optimisation SEO qui consiste à ajouter, de façon disproportionnée des mots-clés dans une page web. Le but de cette insertion abusive de mots-clés est de faire comprendre aux moteurs de recherche, avec insistance, la thématique de cette page web.

Il faut être honnête, au début des années 2000, l’ajout avec insistance de mots-clés fonctionnait parfaitement, il était ainsi aisé de se positionner. Mais resituons cela dans son contexte, Internet, la justesse des filtres algorithmiques, la concurrence digitale n’était pas au niveau d’aujourd’hui. A présent, cette technique est considérait comme du spam SEO et vous en subirez les conséquences.

Comment se reflétait le Keyword Stuffing ?

Le keyword stuffing consiste à intégrer, répéter des mots-clés d’une thématique identique au mot-clé principale. Ainsi, il est possible d’ajouter ces mots-clés dans les balises SEO HTML, telles que la balise title ou méta-donnée description mais également dans les balises alt ( pour décrire les images ) ou le contenu même du texte.

Ce qui était souvent répandu était d’ajouter des expressions dérivées du mot-clé principal dans la balise title. Cela dans le but de positionner la page sur de nombreuses expressions dérivées.

Les conséquences du keyword stuffing

On peut distinguer deux formes de conséquences qui naturellement se rejoignent. Tout d’abord, intégrer avec insistance de nombreux mots-clés dans le but unique de se positionner dessus va rendre votre page indigeste à la lecture. Cela aura pour conséquence immédiate de réduire votre trafic car le taux de rebond, à savoir le nombre d’internautes quittant votre site sans pousser la navigation, sera très élevé.

Si le taux de rebond et trafic chute, Google, sera en mesure, avec d’autres KPI internes au moteur de recherche, de qualifier votre site web comme « mauvaise qualité ». Il est ainsi fort possible que votre site Internet subisse de fort déclassement soit localisé à quelques pages ou généralisé.

L’alternative au keyword stuffing

Au lieu de chercher à rédiger des dizaines d’articles dans lesquels vous allez bourrer avec insistance des expressions dérivées. La meilleure solution est de rédiger des articles de qualité dans lesquels vous allez développer au maximum le champ lexical de cet article.

En détaillant le contenu, naturellement et sans vous en rendre compte, ce dernier sera riche d’expressions dérivées à fort positionnement SEO. Google et les autres moteurs de recherches apprécieront l’effort rédactionnel mais surtout l’expertise visible dans cet article. Par conséquent, votre contenu se positionnera naturellement sur l’expression principale et de nombreuses expressions secondaires, même si elles ne figurent pas expressément dans votre article.